Opinel Custom

Opinel Custom
Un couteau customisé est un objet unique réalisé ici sur la base des excellents produits de la société Opinel. Celle-ci n'est pas responsable de l'apparence et du degré de finition de ces customisations. Ce ne sont pas des productions de la marque savoyarde. Des opinels originaux sont achetés et utilisés pour laisser libre cours à la créativité.

Thèmes et Matières (cliquez sur l'image)

Thèmes et Matières (cliquez sur l'image)
OPINELS CUSTOMS PAR CATÉGORIES (Bois, Résines, Cornes, Ramures, Marquèterie, Divers) : CLIQUEZ SUR L'IMAGE.

Baleine

Habillage d'un "fixe" en plate semelle aujourd'hui.La lame est un sandwich forgé par GIL  sur un dessin que je lui ai proposé et qu'il a adapté aux contingences imposées par le métal.
L'ensemble du couteau fait 23cm de long pour 11cm de lame.
Pour le manche, ergonomique, l'habillage est de Palissandre, Niové et Buis.
Le nom et les formes dans les bois sont un hommage aux forges de GIL, la dragonne, réalisée avec un petit morceau de câble d'arc à poulies, est le lien entre nos passions communes.
Le site de GIL : http://www.forgebaleine.com/

ACE

Restauration-customisation d'un vieil opinel n°6 très abimé cette fois-ci.
La lame est nettoyée mais dans son jus. Le manche remplacé par de l'azobé avec un talon en olivier. Ce couteau étant pour un archer, ce talon est agrémenté d'une pointe de flèche ACE "Break-Off". Le tout est huilé.

Pour Vincent H.

Opiguiole

Un nouvel opinel custom, mon premier avec de la Loupe. La lame "carbone" est légèrement modifiée et raccourcie, le manche rallongé pour une meilleure prise en main et la finition huilée. Des tons chaud, un toucher très doux pour le couteau de Denis dont la patience aura été aussi grande qu'empreinte de courtoise.

Masque

Les plaquettes réalisées pour ce couteau formaient, mises côte à côte, un motif d'inspiration "Masque africain". Sur le couteau, l'effet est différent mais les contrastes restent bien présents. C'est d'ailleurs bien normal avec du buis et de l'ébène.
La finition est huilée et le manche rallongé pour une meilleure prise en main.
Cet opinel a été habillé avec des bois et une forme qu'apprécie celui qui l'utilisera. Puisse-t-il, lui qui a été si patient, s'en servir maintenant chaque jour avec plaisir.

Pour Michel.

Africa

Il y a quelques temps, j'ai acquis de la résine pour essayer d'habiller des opinels customs avec.
Frank, à la recherche de nouveauté, avait fait de même et dégainé le premier, réalisant les superbes plein-manche en résine. La mienne est alors restée dans son coin, oubliée même, en dehors d'inserts sur quelques couteaux.
Je l'ai "retrouvée" et utilisée en plaquettes assemblées sur les côtés d'un opinel. La finition est  un polissage fin avec de l'huile pour les parties en bois et la corne.
En cas de nécessité d'ouverture par un "coup du savoyard", c'est le bois d'origine qui recevrait le coup et non le talon en ébène et corne : c'est une sécurité pour les collages.
Enfin, la lame est guillochée et légèrement retouchée.

Il reste que cette matière (COL849) est sympathique à utiliser et très agréable en main. Je subodore toutefois qu'un petit polissage de temps en temps ne lui fera pas de mal.

Marquèterie

Voici un nouveau custom.

C'est un n°10 inox. Ses côtés ont demandé un temps de préparation assez long pour un résultat final en motifs géométriques contrastés que je n'avais pas encore exploré sur un opinel.

Les bois utilisés viennent d'Afrique et d'Asie du Sud-Est.

Enfin, le manche a été affiné pour un bonne prise en main.

Pour UncleJohn.

Oneida

.Bonjour à tous !



Voici un tout petit dernier opinel custom, de la taille d'un n°5 :

La base de départ n'était pas un couteau neuf mais un n°6 datant au plus de 1998. Il avait bien vécu et été affuté ou rectifié à la meuleuse au niveau de la pointe...
Il a fallu rattraper cela sa trop toucher à la lame. Les plaquettes pour l'habiller son elles aussi, comme j'aime à le faire, un essai d'assemblage afin de varier les styles.
Au final, le couteau est raccourci et devient un EDC très politiquement correct qui s'oublie (enfin, pas complètement j'espère) en poche, se fait discret en main.
La finition est huilée.

Son nom est celui d'un arc peu répandu que possède et apprécie beaucoup celui qui aura ce petit opinel.
C'est l'avant dernier (je m'en ferai un, enfin !) couteau pour amis archer avec du Lena-Dura ramené par un autre ami archer de la Terre de Feu.
Encore une histoire de copains et de rencontres autour d'un vieux couteau qui, pour moi et quelques potes, transcende l'apparence de l'outil.

Pour Laurent.

Opinel Tresse

.
Le "Grand" du moment.

Un Opinel custom n°10 carbone au manche rallongé pour une multitude de prises en main à table comme à l'office ou en sortie. De fait, la lame, à peine retouchée, fait presque petite par rapport au manche. Mais l'ensemble, lourd et doux, est agréable en main pour peu que celles-ci ne soient pas minuscules. Et celles de Jocelyn ne le sont pas...
Finition bois poli et huilé. Le teck tirait un poil du côté du vert avant le passage de l'huile. Il est plus brun désormais.

Un grand couteau tout en courbes douces qui a plu à l'homme généreux auquel il a été destiné.
 

PatagOpinel

Voici un Opinel custom qui a bien plus de valeur par son aspect humain que par les bois utilisés.
Il est très simple d'apparence.
Mais il a déjà une histoire, une vie bien marquée.

Le bois principal est du Lena Dura.
Je l'ai en si faible quantité que je ne lui ai adjoint aucune fioriture. Toute la valeur de ce couteau réside dans ce qu'il représente.
Ce morceau de Lena Dura vient de l'ïlôt d'Offing, en Patagonie chilienne, dans l'archipel de la Terre de Feu.
Un camarade archer, "paléoethnologue", y a été envoyé en mission pour étudier les traces d'anciens peuplements indiens. Toutes les infos données ci-dessous viennent de ce camarade : Jean-Luc. Un aperçu des lieux est visible ici.

L'îlot d'Offing est situé entre la tristement célèbre île Dawson et la Terre de Feu.
Des hommes ont vécu sur cet îlot, longtemps avant l'arrivée des occidentaux. Le Lena Dura a disparu de l'Ilot d'Offing à cause d'un abattage massif pour du bois de chauffe et du bois d'œuvre en constructions navales. Les terres laissées à nu ont fait le bonheur des éleveurs de moutons et de vaches qui ont clôturé certains espaces avec des poteaux de Lena Dura. Aujourd'hui, l'île est abandonnée depuis 20 ans.

L'équipe scientifique dont fait partie Jean-Luc a utilisé ces poteaux comme bois de chauffage  pour le petit poêle installé dans leur "dôme de vie". L'été austral, ce n'est pas synonyme de canicule...

Voilà pour le lieu, chargé d'histoire, et pour l'origine du bois.

L'opinel customisé ici a participé aux missions de fouille sur l'île, toujours dans la poche de Jean-Luc.
Le voici avant sa personnalisation :




Après un peu de travail, de colle et d'huile, l'Opinel de Jean-Luc a changé d'apparence. C'est dans cette nouvelle robe qu'il repartira en 2011 vers l'îlot d'Offing :


Merci à Jean-Luc pour ce bois qui permet à son Opinel de continuer à faire son office paré d'atours très simples mais porteurs de liens entre un espace lointain, un passé qui n'est pas anodin et un avenir chargé de sympathie.

Plume

.
Voici un n°9 en ébène et izombé.

Un opinel au manche custom tout en longueur et aux courbes douces pour une prise en main agréable. Un couteau aux lignes et aux couleurs contrastées mais sobres.

Ce couteau est pour Henri qui sait rendre service et conseiller ses amis.


.

Old School

.
Voici un petit opinel custom tout simple que je n'avais jamais photographié avant. Il avait été réalisé pour mon frère il y a 4 ans environ. Un gros nettoyage a été l'occasion de le fixer sur les pixels.

Son manche est facile à prendre en main, sans angles gênants malgré sa ligne tendue. Sans difficulté particulière, sobre, cela n'en reste pas moins une personnalisation dont je trouve l'apparence agréable.

Pour Stéphane.